Windows on the World of SipaKV

Archive for July 2005

Pouce !

J’ai vu “Hotel Rwanda” (Hotelrwanda.com) il y a deux semaines. Une phrase prononcee par Nick Nolte (jouant le casque bleu canadien ) m’a frappee dans le film. Nick Nolte se desespere de l’apathie des gouvernements occidentaux et des Nations Unies. Les secours viennent pour evacuer les Europeens et meme leurs chiens, mais les Rwandais tutsis ou hutus sont abandonnes a leur destin. Comme explication, un Nick Nolte depite dit

You are not even a nigger*. You are an African.”

Si par malheur, la guerre civile devait eclater a Madagascar, ou fuirions-nous? Prendrions-nous la pirogue a balancier pour tenter de faire une reverse immigration vers l’Indonesie? Nagerions-nous courageusement vers les cotes du Mozambique**, battant un nouveau record de la traversee du Canal ? La France dans sa magnanimite nous evacuerait-elle en expiation de 1947? J’en doute fort…

Enfin, pour revenir a nos moutons :
Grace a la tele, je me suis toujours imaginee les Noirs Americains comme des personnages tres flamboyants avec une tendance a abuser de la drogue, a parler trop fort, aux dents en or, aux danses a grands coups de croupes lascives. MTV les montre dans des maisons immenses ou leurs garages abritent 30 voitures flamboyantes, les systemes audios et la tele gigantesques tronent comme des trophees dans les livings, et surtout la jacuzzi est omnipresente. La penderie garde des centaines de paires de tennis declinees dans toutes les couleurs.
Pour moi, petite Malgache timide et pacifique, ca fait tres ostentatoirement mauvais gout et nouveau riche, signe de mauvaise education.
Je me rends maintenant compte que moi aussi, j’avais mon complexe de superiorite.

Et c’est ainsi que je les imaginais, jusqu’a ce que j’en rencontre dans les grandes villes: eduques, cadres superieurs, bien eleves, etc…Je me suis donne des coups de pied au derriere pour me reprocher mes prejuges, jusqu’a ce que d’autres Noirs Americains, moins bien eduques ceux la, me posent eux aussi des questions qui trahissent les leurs de prejuges :
les Africains puent et sont des ignorants.
Y a-t-il des voitures en Afrique?
est-ce que j’ai la TV en Afrique?
est-ce que je mourais de faim? etc…

Ils ont vu trop de film avec Tarzan et nul doute que malgre la couleur de leur peau et leurs origines, c’est a Tarzan qu’ils s’identifiaient. Ces mal eduques se sentent insultes lorsque je leur dis qu’ils ont des racines africaines…et honte a moi, parfois je me dis in petto que s’ils se sont retrouves en Amerique, c’est parce que chez nous, en Afrique, ils etaient en bas de l’echelle sociale…
D’autres portent des vetements soi disant “africains“, ils se sont invente une fete aux souches “africaines”. Ils parlent de l’Afrique, comme si c’etait un gros blob informe au lieu d’un continent aux peuples et cultures riches et varies.

Lorsque j’ai passe mon permis de conduire, ma monitrice etait haitienne. Elle a passe un coup de fil, parlant en creole. Mon interrogateur etait noir americain. Il a ricane dedaigneusement et vocifere “Speak English !” Elle l’a ignore. J’etais confondue de rage. Je pensais que ces phrases la etaient reservees a la France et son francocentrisme, sa profonde conviction qu’il faut necessairement laisser culture et langue a la frontiere a la descente de l’avion pour “s’assimiler“. Quid du melting pot americain? Eh non, meme entre noirs americains et noirs tout court, c’est tout un autre mur de glace, tout aussi reel.

Des Americains blancs me donnent le conseil douteux de garder mon accent pour qu’on ne me confonde pas avec les Noirs Americains…Mes compatriotes malgaches tout aussi bien intentionnes me conseillent de ne pas laisser ma progeniture jouer avec les Noirs Americains, mais plutot de cultiver les relations entre copains asiatiques : chinois, indiens et philippins par exemple…

Peut-etre un jour, nous entendrions nous mieux.

*Nigger = Americain Noir dans le vernaculaire US, et une insulte si proferee de Blanc a Noir, un terme presque tendre si adresse de Noir Americain a Noir Americain.
J’ai pas l’impression qu’un Africain appelant un Noir Americain un nigger serait le bienvenu !

**D’ou nous venons aussi. Ranavalona II dans sa clemence a accorde la liberte et la nationalite malgache aux esclaves masombika.

Finalement des photos qui sont a la hauteur de notre beau pays
La nostalgie m’a serre le coeur en regardant ces images. Te hody aho izany !
Ne manquez pas la photo de cette fillette (Madagascar 2004), page 3. Une determination d’adulte et en meme temps une angoisse dechirante dans le regard… Et son petit frere dans le dos…J’avais envie de la serrer dans mes bras.

C’est beau a en pleurer…


Je suis vegetarienne les jours ouvrables et je mange du poisson le week-end. Je commets mes peches a l’envers.
BandyKv et moi sommes retournes dans notre buffet de sushis a volonte. C’est mon peche mignon, le sushi !
Dimanche, BandyKV n’a pas bronche en voyant mon assiette surchargee de sushis de toutes sortes : saumon, omelette sucree, anguille fumee, thon, crevette, crabe, oeufs de poisson (roe), et les incontournables California Rolls. C’est qu’il doit apprecier les filles a la fourchette et a l’estomac solides.

Le riz parfume, ferme et granuleux s’appesantit sur votre langue, le poisson cru et frais (esperons-le) fond dans votre bouche, les graines de sesame tentent de s’incruster sur vos dents. Tout ca a un gout tres doux. La sauce soja, le wasabi et le gingembre macere se chargent de vous reveiller les papilles. Le contraste fait un cocktail detonant de saveurs. Une jouissance gastronomique.

Et les Japonais, quel peuple admirable pour avoir invente ca. Ils n’avaient que du riz et du poisson sur leur ile, mais ils ont trouver moyen d’inventer le sushi ! J’aime beaucoup le ravitoto et le romazava, mais honnetement, cote esthetique, ca ne caresse pas l’oeil comme les sushis !

Puisque nous parlons bouffe, hier a la tele, ils montraient des Coreens manger des pieuvres vivantes. Il parait que c’est un mets tres recherche par les kendo-men en Coree, parce que ca apporte force et endurance. Ces machos prennent la pieuvre vivante, l’essorent pour la rendre inconsciente, l’entortillent autour de leurs baguettes, la trempent dans la sauce et le kimchi, et hop dans la bouche. Et puis ils machent, machent et avalent.
Il parait que parfois la pieuvre se rebelle et attache ses tentacules au palais du fin gourmet qui risque alors d’etouffer et de rendre l’ame, battu par la pieuvre, finalement pas si inconsciente que ca. Si ca vous dit de voir ca, courez donc emprunter le film “Old boy”.

Ca m’a renforce dans mes (faibles) convictions vegetariennes.
Surtout lorsque j’ai lu ca ici :
“1)Octopi are smart. Research shows that they are at least as smart as house cats. Octopi have been known to escape their tanks, steal food (that is, get into the crab tank, from which the octopi are fed on a regular basis), and return to their tank before the scientists returned. Octopi are smart enough that they can be trained to accomplish complex tasks, like unlocking a box with a key in order to get food inside.
2) Octopi can fit through very small openings, as long as the opening is as big as the octopi’s beak.
3) Octopi possess the ability of nearly perfect camouflage for any situation.
4) Octopi are strong. They can pry open clam shells for God’s sake.
5) Octopi are cool.”

Je me sens coupable de manger des calamari frits.



Le pouvoir aux femmes !!!
Note : Ce blog n’a rien a voir avec Madagascar.

Nushu, c’est ce language secret develope par les femmes pour les femmes.

Nushu, c’est un language secret ne dix sept siecles auparavant, dans la province du Hunan (vous savez, comme la cuisine chinoise) : comme les privileges de l’ecriture et la lecture etaient interdites aux femmes (les hommes sont machos partout sur terre), elles ont invente leur propre language et ecriture pour pouvoir rester en contact et ecrire leur journal.

Decidement, quel sexe ingenieux et creatif ! Je suis fiere d’y appartenir.

Si ca vous dit d’apprendre le nushu, depechez vous !!! Il reste moins de dix femmes sur la terre entiere qui parlent encore la langue.

Les vacances !

Ma voisine au bureau revient de vacances, a peine bronzee. Elle est partie une semaine au paradis des homards, des dunes et des B&Bs (tiens, ca me dirait bien d’en tenir un a Madagascar lorsque je serai a la retraite.). BandyKV et moi n’arrivons pas a nous decider. Nous sommes d’accord qu’on va a la plage pour une petite semaine, mais quelle plage?
La plage populaire et commerciale (beaucoup de choix de sorties, de restos, des maneges et des roues sur la Boardwalk. Mais quid des mega hotels en ciment )?
La plage des gens bien comme il faut(des kilometres de plage deserte a nous seuls, ni McDos ni Pizza Hut a l’horizon, des beach houses au lieu d’hotels ou de motels)?
La plage a dominance gay (les gays savent vivre : boutiques de luxes, restos de premiere classe, bars gays, biere a volonte, beaux corps denudes a muscles sur la plage ) ?
La plage pour famille (papa, maman et junior avec sa pelle et seau a sable)?

La plage snobinarde est hors de question, car les beach houses sont toutes louees ! Il parait qu’elles se louent des fevrier. La plage a dominance gay ne plait pas aux hommes heteros, et donc pas a BandyKV. Qu’y a-t-il chez les gays qui mettent les hommes heteros tellement sur la defensive?
La plage populaire ne me plait pas trop a moi, car j’aime bien garder mes vacances sans beton.
Alors il reste, …la plage pepere familiale? Le hic, c’est que souvent elle est populaire et commerciale…

Il reste bien Ambila Lemaitso ou Foulpointe, mais d’apres ce que j’ai entendu dire, meme la tranquille Ambila Lemaitso commence a se “cimenter“. Et Foulpointe, je ne peux qu’en rever…Ah, je suis trop loin de Madagascar.

J’ai lu Harry Potter and the half blood prince la nuit derniere en quatre heures. C’est mieux que le Order of Phoenix mais mon prefere est toujours le Prisoner of Azkaban et le Goblet of Fire.

L’histoire a du mal a demarrer. Je dirais meme qu’il n’y a vraiment d’action que vers les cinquante dernieres pages. Et meme ca m’a laisse sur ma faim parce que Potter ne participe pas vraiment a l’action. Oui, on en apprend plus sur Who-must-not-be-named, son enfance, ses origines, etc… Le livre se refere frequemment a la prophetie revelee a la fin de Order of Phoenix, mais il n’y a pas vraiment de vrais indices sur ce qui va se passer. Et encore une autre mort qui isole de plus en plus Harry et laisse a craindre le pire pour le dernier volume.

JK Rowlings aurait pu mieux faire pour la romance entre Harry et Ginny je trouve. Et elle aurait vraiment pu mieux faire pour nous devoiler l’identite du Half Blood Prince ! Franchement, ca ne m’a pas convaincue.

Je fais partie de ces personnes qui lisent les romans policiers a l’envers pour mieux apprecier comment l’auteur masque les traces du crime et si vraiment tous les indices etaient presents pour que le lecteur puisse deviner l’identite de l’assassin. JKR nous sort un lapin de son chapeau de prestidigitatrice et moi ca ne me convaint pas.
Bref, j’etais un peu decue, mais comme j’ai revise mes attentes apres Order of the Phoenix, le volume le plus faible de la serie selon moi, je n’ai pas trop a me plaindre. Et puis ca m’apprendra a lire des bouquins destines a des gamins de dix ans ! Il faut dire que l’autre best seller du jour, Angels and Demons, le Da Vinci Code, ne sont pas bien mieux, mais ca c’est un autre post.

J’ai vu tous les films Harry Potter et je dois avouer que ce sont bien les rares fois ou j’ai mieux apprecie les films que les romans dont ils sont tires. Ne me parlez pas de Troy ! Mon enfance a ete bercee par les legendes des dieux grecs et Achille. Voir Brad Pitt incarner Achille sur le grande ecran, meme si j’apprecie l’esthetique de son derriere, ne rattrape pas les libertes prises par les cineastes (les Grecs sont les mechants !!! Orlando Bloom en tant que Paris? Je le preferais en Legolas. Aucun dieu present dans le film et pourtant ils font la guerre autant que les Grecs et les Troyens). Quelle horreur. On devrait punir Hollywood pour avoir massacre une si belle histoire. Excusez moi mais j’en suis encore toute retournee…



  • None
  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories