Windows on the World of SipaKV

Archive for February 2005

Quizilla no niteny an’io fa tsy izaho no namorona an !

HASH(0x8cf7f14)
The Goddess of Roses and Love. You are a hopeless
romantic. Always optimistic and loving, you
have many friends and you are exceptionally
trustworthy. You are a innocent beauty.

Which gorgeous goddess are you? For girls! (breath taking pics!)
brought to you by Quizilla

Advertisements

Finalement. Youpi. Hourrah. Apres des annees de vache maigre, j’apercois pas moins de quatre patronymes a consonance malgache dans la liste des admissibles 2004 de l’Ecole Polytechnique (dont un Malgache malgache, un vrai de vrai, dans la categorie des Etrangers, un nom qui ressort comme un vay an-tampon-kandrina parmi les Ben Ali, Aziz et Houssein et autres. Bravo !) et un nom malgache dans celle des admis.

Combien de fois n’ai-je entendu des Malgaches fierement dire “Isika Malagasy anie mahay…”, et a force d’en avoir les oreilles rabattues, j’en etais moi-meme convaincue avant de quitter Madagascar. Et oui, jusqu’a ce que je cotoie d’autres Africains (et je ne me laisserai pas pieger par une discussion sur notre appartenance au continent africain, c’est un debat battu et rebattu), et surtout des Senegalais (qui se sont adjuges un gros morceau du quota africain dans toutes les organisations internationales), je pensais les Malgaches bien au dessus de la melee intellectuelle africaine.

A mon grand regret, j’ai du reviser cette haute opinion de nous-memes. Car dans les classes que j’ai frequentees en la Frantsa Reny Malala, parmi les etudiants etrangers, c’etaient les Maghrebins (sont-ils Africains?;-])
qui excellaient dans les matieres scientifiques. Et que j’etais donc marikivy lorsqu’une ancienne camarade de classe me declama fierement que “chaque annee, il y a au moins un Senegalais d’admis a l’X !”.
Les temps ou Antananarivo (avec Dakar) representait les poles de formation de l’elite africaine francophone sont bien revolus.

Aussi ai-je ressenti un sursaut de fierte nationale en lisant il y a cinq minutes que notre Dally nationale, LA SEULE compatriote a vraiment s’etre imposee au firmament mondial, a accede aux demi-finales du tournoi d’Acapulco, en battant Emilie Loit !

Et je vous vois venir d’ici avec vos gros sabots, vous allez me rappeler qu’un certain J-L Ravelomanantsoa, a ete finaliste aux J.O … d’il y a environ cinq cents ans ( parmi les autres contestants se trouvaient Vassilos Papageorgopoulos, Benedict Majedkodunmi et Sunil Gunawardene. L’annonceur a bien du s’amuser.) Ca fait bien un siecle que le monde athletique malgache s’en gargarise et s’en contente. Enough is enough.

De chambre d’hotel en chambre d’hotel, de court en court, d’avion en avion. Ca doit quand meme etre solitaire la vie d’une tenniswoman professionnelle. Mais notre Dally fait montre d’une determination et d’une perseverance qui manquent severement a ses compatriotes. C’est peut etre pour ca que bien des talentueux Malgaches restent des amateurs (merci a Barijaona qui me rappelle qu’amateur et aimer partagent la meme racine). Il ne suffit pas d’aimer, il faut cultiver son talent et s’accrocher.

CNN consacre un article a Dally et sur les obstacles a surmonter lorsqu’on appartient a une federation de tennis sans ressources. Encore une accolade pour Dally qui aurait sans doute pu se faire naturaliser ailleurs et beneficier de federations plus supportives, mais qui a prefere rester dans le giron malgache.

Mlle Randriantefy, toutes nos felicitations et je vous salue bien bas.

J’etais reticente a aborder le sujet de Tantely Ramonjy et a speculer sur la video “X” qui circulerait au pays. On l’y verrait en pleins ebats amoureux. La video se vendrait a 12500 FMG, pardon euh…, 2500 Ariary. Mais comme j’ai apparemment un lecteur qui semble s’y interesser et au vu des debats tres rechauffes sur les forums de sobika.com et de wanadoo.mg sur le sujet, je vais blogger dessus avec un petit sentiment de regret.
Je tiens a souligner que je ne connais pas Tantely Ramonjy, que je la trouve quand meme jolie et que pour une fois qu’ils choisissent une Miss Madagascar qui n’est pas un laideron complet et une naine, il faut qu’on lui ecrase qqchose comme ca sur la figure, et aussi remarquez, je ne connais du scandale que les on dits de l’internet et je devrais eviter de parler de ce que je ne connais pas et de ce qui ne me regarde pas, mais ce qui lui arrive est trop degueulasse.
D’apres les Nouvelles, ce serait son petit copain qui aurait eu l’incroyable idee (a chier, a degueuler) de commercialiser, a son insu, ce qui serait une video privee. D’apres les commentaires dechaines des forumistes, ces vautours, ce serait Tantely Ramonjy elle meme, consacree Miss Venale, qui aurait mis la video sur le marche, a des fins bassement materielles, et meme certains de dire, il faut admirer l’hypocrisie, que lorsqu’on est miss Madagascar/Oliravina/Manja, on ne va pas se faire filmer comme ca, qu’elle devait s’y attendre, etc… Et la horde de transformer l’internet en pilori et de continuer a crier que c’est bien fait, que “Tantely ne sort qu’avec des DGs” (!), qu’on peut l’avoir pour 100 euros, …, en bref, plein de choses que la honte et la decence m’empechent de repeter. Un certain Gothlieb (l’humoriste?) tente bien de defendre Tantely mais sa voix se noie parmi les allegres cris de mise a mort. Ce qui me frappe dans toute cette histoire, c’est l’espece de joie malsaine, cette Schadenfreude [wikipedia], retrouvee sur tous les forums, au vu du malheur qui frappe cette jeune fille. Je dis bien malheur car quiconque connait la petitesse des cercles sociaux malgaches, notre propensite aux ragots, se rendra compte de la complete ruine que represente un tel scandale, non seulement pour elle, mais egalement pour toute sa famille. Ce n’est pas sans me rappeler certaines nouvelles de Maupassant.
Personne ne blame le vrai coupable, le petit ami evince et sa basse, vile, meprisable vengeance. Il devrait y a voir des lois contre ca. Au pilori !

Vous vous souvenez, ou peut etre vous ne vous souvenez pas, ca depend de votre age, du Robin des Bois malgache, Rainivoanjo? Ou du moins vous connaissez la chanson de Mahaleo. Figurez-vous qu’a Madagascar, quelqu’un a eu l’excellente idee de faire un film sur le personnage. J’ai lu la nouvelle sur la Gazette de la Grande Ile. Mais comme j’ai trop traine a l’etranger, je n’ai pu que me faire des idees sur l’avancee des microfilms et des VCDs chez nous. Et finalement avec un peu de chance et l’aide de ma belle-maman, voila qu’echouent entre mes petites mains quelques VCDs, et parmi eux “Rainivoanjo”. Je ne vous dis pas l’excitation, l’enthousiasme, la curiosite…
Helas, toute idee romantique que je me suis faite s’est envolee a la vue de l’acteur incarnant Rainivoanjo. Grosse erreur de casting : Rainivoanjo est un gringalet, un freluquet, aux bras minces comme une tige de balai. Il n’est meme pas courageux dans le film : On l’y voit se terrer lachement comme une totozy, en trouvant moyen de gesticuler de tous les cotes. Il manque se faire attrapper par les vilains policiers (et le Commissaire de police, un gros minet qui ne quitte jamais son Commissariat semble-t-il. Le realisateur l’a visse sur sa chaise et derriere son bureau. ), lors meme qu’il est en train de peloter sa bonne amie. Honte a moi, mais j’avais envie de lui crier de se cacher dans les vastes jupes de sa copine. Si, si, il est gringalet a ce point. Mais gringalet ou pas, mon hilarite a connu son comble lorsque soudainement, de nulle part ont surgi des jeunes : vigoureux, armes de kimonos et ceintures comme dans les pires films de kung-fu dont j’avoue n’etre guere friande. Et en quelques coups de pieds et de bruitage bien places, ils mettent hors de combat leurs adversaires.
Je crois que ce qu’il me manquait pour pleinement apprecier le film, c’etait la salle de cinema du pays, les commentaires, les huees, les sifflets, meme les puces. C’est vrai que ce n’est pas faire justice au film et a Rainivoanjo de le regarder alors qu’il neige dehors, que l’assistance se compte sur les doigts d’une main, que le cher et tendre n’a meme pas de THB sous la main.
Apres Rainivoanjo, j’ai voulu regarder “Hery Inona?”. Je n’avais plus d’illusions sur la qualite de la cinematographie chez nous. Non, je voulais au moins admirer la belle bouille de l’ex miss de Madagascar, Tantely Ramonjy. Helas pour moi et surtout pour le cher et tendre, malgre toutes nos manoeuvres, le VCD n’etait compatible ni avec ma tele, ni avec mon portable. Mais le cher et tendre jure que ce n’est que partie remise.

And for the record, voici ce que dit Avoko sur Rainivoanjo:

Mieux, on était allé voir sa famille à Anosipatrana. Comme avec Grand-maître Pierre-Be, nous avons voulu restituer l’histoire. Au début, la famille de Rainivoanjo était réticente à parler de lui. Pour ses frères, Rainivoanjo est une honte. Selon eux, ils ont dû chercher des femmes ailleurs car personne ne voulait d’eux sur place. Nous n’avons jamais pu avoir le véritable nom de Rainivoanjo. Nous savons simplement qu’il se prénomme Alphonse Pierre. L’histoire de Rainivoanjo est intéressante à plus d’un titre. Il était issu d’une famille aisée qui rivalisait avec une autre dans le quartier. Au début, il volait pour déstabiliser la famille concurrente à la sienne, puis les riches afin d’aider les pauvres. Finalement, il était devenu un bandit quand, pour éviter la police, il n’a pu assister à l’enterrement de son père. Quant à son mythe de magicien capable de se transformer en animal pour échapper aux arrestations, sa famille nous a assuré que c’était juste des coïncidences, Rainivoanjo n’utilisait pas de gris-gris, quoique une sorcière du quartier nous a affirmé le contraire. Nous avons choisi d’opter pour la version de la famille.

Les Nouvelles du 11-11-2004

…des bloggeurs. Oh la la, mais n’existent que ceux qui bloggent. N’est ce pas Rabelazao? J’ai bien moins de discipline que toi donc il ne faudra pas t’attendre a ce que je ponde des blogs avec la meme regularite. Et puis, je fais une courbette a mon passe, mon present et mon futur de colonisee puisque mes blogs seront pour la plupart en francais. Allez, rien que pour augmenter le nombre de blogs sur sipa malagasy, je m’en vais creer un autre poste. Et je n’ai aucune idee, mais alors aucune idee du sujet.

A bientot !

blog malagasy ity ry zalahy



  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories