Windows on the World of SipaKV

Rainivoanjo

Posted on: February 21, 2005

Vous vous souvenez, ou peut etre vous ne vous souvenez pas, ca depend de votre age, du Robin des Bois malgache, Rainivoanjo? Ou du moins vous connaissez la chanson de Mahaleo. Figurez-vous qu’a Madagascar, quelqu’un a eu l’excellente idee de faire un film sur le personnage. J’ai lu la nouvelle sur la Gazette de la Grande Ile. Mais comme j’ai trop traine a l’etranger, je n’ai pu que me faire des idees sur l’avancee des microfilms et des VCDs chez nous. Et finalement avec un peu de chance et l’aide de ma belle-maman, voila qu’echouent entre mes petites mains quelques VCDs, et parmi eux “Rainivoanjo”. Je ne vous dis pas l’excitation, l’enthousiasme, la curiosite…
Helas, toute idee romantique que je me suis faite s’est envolee a la vue de l’acteur incarnant Rainivoanjo. Grosse erreur de casting : Rainivoanjo est un gringalet, un freluquet, aux bras minces comme une tige de balai. Il n’est meme pas courageux dans le film : On l’y voit se terrer lachement comme une totozy, en trouvant moyen de gesticuler de tous les cotes. Il manque se faire attrapper par les vilains policiers (et le Commissaire de police, un gros minet qui ne quitte jamais son Commissariat semble-t-il. Le realisateur l’a visse sur sa chaise et derriere son bureau. ), lors meme qu’il est en train de peloter sa bonne amie. Honte a moi, mais j’avais envie de lui crier de se cacher dans les vastes jupes de sa copine. Si, si, il est gringalet a ce point. Mais gringalet ou pas, mon hilarite a connu son comble lorsque soudainement, de nulle part ont surgi des jeunes : vigoureux, armes de kimonos et ceintures comme dans les pires films de kung-fu dont j’avoue n’etre guere friande. Et en quelques coups de pieds et de bruitage bien places, ils mettent hors de combat leurs adversaires.
Je crois que ce qu’il me manquait pour pleinement apprecier le film, c’etait la salle de cinema du pays, les commentaires, les huees, les sifflets, meme les puces. C’est vrai que ce n’est pas faire justice au film et a Rainivoanjo de le regarder alors qu’il neige dehors, que l’assistance se compte sur les doigts d’une main, que le cher et tendre n’a meme pas de THB sous la main.
Apres Rainivoanjo, j’ai voulu regarder “Hery Inona?”. Je n’avais plus d’illusions sur la qualite de la cinematographie chez nous. Non, je voulais au moins admirer la belle bouille de l’ex miss de Madagascar, Tantely Ramonjy. Helas pour moi et surtout pour le cher et tendre, malgre toutes nos manoeuvres, le VCD n’etait compatible ni avec ma tele, ni avec mon portable. Mais le cher et tendre jure que ce n’est que partie remise.

And for the record, voici ce que dit Avoko sur Rainivoanjo:

Mieux, on était allé voir sa famille à Anosipatrana. Comme avec Grand-maître Pierre-Be, nous avons voulu restituer l’histoire. Au début, la famille de Rainivoanjo était réticente à parler de lui. Pour ses frères, Rainivoanjo est une honte. Selon eux, ils ont dû chercher des femmes ailleurs car personne ne voulait d’eux sur place. Nous n’avons jamais pu avoir le véritable nom de Rainivoanjo. Nous savons simplement qu’il se prénomme Alphonse Pierre. L’histoire de Rainivoanjo est intéressante à plus d’un titre. Il était issu d’une famille aisée qui rivalisait avec une autre dans le quartier. Au début, il volait pour déstabiliser la famille concurrente à la sienne, puis les riches afin d’aider les pauvres. Finalement, il était devenu un bandit quand, pour éviter la police, il n’a pu assister à l’enterrement de son père. Quant à son mythe de magicien capable de se transformer en animal pour échapper aux arrestations, sa famille nous a assuré que c’était juste des coïncidences, Rainivoanjo n’utilisait pas de gris-gris, quoique une sorcière du quartier nous a affirmé le contraire. Nous avons choisi d’opter pour la version de la famille.

Les Nouvelles du 11-11-2004

Advertisements

2 Responses to "Rainivoanjo"

Heee! Mba ampindramo ahy izany VCD-nareo izany raSipaKV an. Misy Bande originale ve izany?
“Mafimafy ihany ho’a izay niteraka an-dRainivoanjo a! Rainivoanjo io, ilay bandy avy any aminay e!”

Mbô kozy e! alefaso ato moa ilay film vetaveta fa ra tsy miady @ fitaovanareo ange ny piece mety mba mandeha aty aminay angamba e! Siora.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


    • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
    • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
    • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

    Categories

    %d bloggers like this: