Windows on the World of SipaKV

Nushu, de femme a femme

Posted on: July 26, 2005

Le pouvoir aux femmes !!!
Note : Ce blog n’a rien a voir avec Madagascar.

Nushu, c’est ce language secret develope par les femmes pour les femmes.

Nushu, c’est un language secret ne dix sept siecles auparavant, dans la province du Hunan (vous savez, comme la cuisine chinoise) : comme les privileges de l’ecriture et la lecture etaient interdites aux femmes (les hommes sont machos partout sur terre), elles ont invente leur propre language et ecriture pour pouvoir rester en contact et ecrire leur journal.

Decidement, quel sexe ingenieux et creatif ! Je suis fiere d’y appartenir.

Si ca vous dit d’apprendre le nushu, depechez vous !!! Il reste moins de dix femmes sur la terre entiere qui parlent encore la langue.

Advertisements

2 Responses to "Nushu, de femme a femme"

Hey, Entre le Nushu et le Sushi je préfère largement le sushi (mdr)

Chapeau bas pour la qualite de ce blog-ci au vu de ce que sur quoi je tombe en cliquant sur “Next Blog”…
Melange culturel interessant entre Harry Potter, La Chine, Le Japon, Madagascar et Lolita…
Des racines et des ailes ;-))
Un regard critique sur le monde et sur les mondes…
Bref, souhaite-moi bonne chance pour le peu que je puisse partager sur le mien:
http://vaomiera.blogspot.com/
A plus comme on disait en France!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories

%d bloggers like this: