Windows on the World of SipaKV

De la mutation amoureuse

Posted on: December 2, 2005

C’est fascinant un geek amoureux. J’en ai un exemple la sous les yeux. Quelle transformation ! Ce gars que tout indifferait, mis a part le tout dernier iPod et le meilleur moyen de s’orienter vers la SOA, et qui venait au bureau, a peine coiffe, a peine rase, les yeux tout bouffis encore de sa derniere bataille intergalactique virtuelle, tout d’un coup se met a vous parler popote.

Quel quartier habiter? Il doit demenager car pas question de rester dans l’appartement actuel ou il cohabite avec trois autres celibataires compatriotes. Acheter ou louer? Quelle couleur pour le mobilier du salon? Quelle voiture acheter car pas question de garder sa vieille Toyota Corolla?
Autant de questions qu’il se pose (et me pose) avec une angoisse trepidante.

Car le geek s’est marie. La ceremonie a eu lieu le mois dernier dans son pays natal. Sa femme est encore la-bas, a attendre que le consulat americain daigne lui octroyer un visa. Elle a rendez vous avec l’officier du consulat dans un mois.

Sa femme lui a ete choisie par ses parents qui se sont bases sur des criteres allant de l’education (de preference ingenieur ou medecin), au teint de la forcement jolie demoiselle (pas trop fonce), a son horoscope (bon ca, il me jure que c’est sa mere qui insiste)…

Entre temps, ca me donne a reviser mes idees preconcues sur les mariages arranges que j’imaginais forcement tres raisonnables car my staid geek has mutated into a lovesick Romeo et en exhibe tous les symptomes: des emails a longueur de journee. Et des coups de telephone longue distance qu’il ne se donne meme pas la peine de donner en utilisant les cartes economiques. Et la photo de la demoiselle a acquis le don d’ubiquite : ecran ordi, ecran telephone, portefeuille. Il la montre a qui veut et meme ne veut pas voir. Il s’occupe a accueillir sa femme en beaute, me dit-il.

Et alors il lui pose plein de questions sur ses gouts, etc… Par emails. On se dit plein de choses par emails qu’on ne dirait pas forcement en personne. Je lui conseille d’attendre son arrivee avant d’acheter quelques meubles. Ca lui plairait surement a elle de choisir. Je sais que ca a ete un tres bon moment de jeune mariee pour moi de decorer la maison avec BandyKV.

Nous discutions a mort des styles que nous voulions. Il voulait un canape aux lignes simples et pures, sans chichis. J’en voulais un bien rembourre, bien feminin, avec coussins en soie design comme ici et des draps de lit comme ceux-ci. Nos gouts se sont rapproches depuis, mais ce que c’est amusant de decorer ensemble le petit nid d’amour. Je me retourne dans mon cubicle pour raconter ca au geek, mais a ma grande surprise, lui qui ne part jamais avant 7 heures du soir, a deja deguerpi.

Un autre geek, toujours celibataire celui la, a peine coiffe, a peine rase, les yeux perpetuellement bouffis de nuits passees on line, cet autre geek la me dit que l’autre est alle chez le Pottery Barn du coin voir le fauteuil surement bien rembourre et bien feminin, que sa femme, grace a l’internet, convoite depuis son pays natal.

Advertisements

3 Responses to "De la mutation amoureuse"

le geek a trouvé chaussure à son pied 🙂
Souvent dans ces cas, il adopte un comportement vraiment Strange (lol) une autre facette du geek que peu de personnes peuvent voir. En générale, seules les élues y ont “accès” il parait 🙂

J’aime bien ce post.
Et en retour, voici un petit cadeau de voyage que j’ai découvert ce jour.

Harinjaka : etant une geek moi meme, je suis d’accord avec toi, il y a des cotes de nous memes que nous ne partageons qu’avec l’elu(e)…

Lili : encore une fois, une belle trouvaille de la part de Lili. Et un gros soupir de ma part, car ca coute quand meme 13ooo dollars par personne et j’ai beau tourner ca de tous les cotes, c quand meme 13ooo dollars, que je n’ai pas !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


    • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
    • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
    • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

    Categories

    %d bloggers like this: