Windows on the World of SipaKV

Le blog de Charlotte Rafenomanjato

Posted on: November 12, 2005

Charlotte Rafenomanjato met en ligne le tome II de son livre “De président de la rue à président du palais”.

Selon vos convictions politiques, vous trouverez ce livre un pamphlet degoutant, un “tract” internautaire a ne pas prendre serieusement ou une oeuvre courageuse d’une auteure engagee. Charlotte Rafenomanjato nous dit qu’il lui a ete impossible de trouver editeur a Madagascar pour son livre, raison pour laquelle le livre est disponible gratuitement en pdf ici.
Je dois etre honnete et dire que je n’ai aime aucun de ses precedents livres (non politiques), le style est bien trop fleuri pour moi. Ici, son ecriture est virulente et elle en appelle au tody !
Des la premiere page :

“Je n’apprécie guère les tourbillons de vengeance, mais espère la trombe purificatrice de notre tody ancestral, le boomerang de la malfaisance, qui flagellera ces prédateurs et leurs complices.”

Et encore plus loin :

“Malheur à celui, ou à ceux, d’où vient la provocation, loza ho an’izay iavian’ny fanafintoinana.”

Je n’ai pas lu plus loin que les premieres pages et me suis contentee de survoler le reste du volume (il y a 157 pages). Il y a une presentation de Madagascar, a se demander si l’audience cherchee ne connait pas Madagascar et si elle est meme malgache. Quel interet a rabacher que Madagascar est la quatrieme ile du monde etc…

Beaucoup de conspiracy theory, en particulier l’existence de lobbies financiers qui auraient mis Ravalomanana au pouvoir, meme avec l’aide de Ratsiraka, no less, apparemment Rafenomanjato fait fi de la volonte populaire. Beaucoup de questions posees sur les proprietaires de telle ou telle entreprise. Ravalomanana est presente tout au long du texte comme le “Messie”, pejorativement.

On peut dire que la dame est fachee et elle le fait savoir. Mais apres le tome I de son livre qui vantait a tout cri Ravalomanana, son “Messie” dechu, il est difficile de prendre ce livre au serieux.

Je suis cynique mais je ne puis m’empecher de me demander si un poste gouvernemental calmerait un peu sa colere… C’est un geste d’apaisement pratique par beaucoup de presidents en exercice contre leurs opposants et dont l’efficacite s’est prouvee tout au long des annees. Ou peut-etre voit-elle plus loin et ce livre est la premiere pierre d’achopement pour des ambitions pour 2007?

Advertisements

3 Responses to "Le blog de Charlotte Rafenomanjato"

Merci pour le lien 🙂 c’est toujours bien d’être à la page …dommage qu’on ne peut pas suivre l’histoire dès le tome I 😉

Mamaky ilay izy aho dia mihomehy amin’ilay style. Tena dramaturge marina ilay ramatoa !

J’ai pas vraiment lu Charlotte..

Mais il y a comme une tendance chez nos ecrivain(e)s: pourquoi Charlotte, Jean-Luc et Michele sont-ils tous anti-Ra8??

Pour Jean-Luc, c’est que son pere a fait des siens a la radio, et on l’a bien eu. Pour Michele, je ne sais pas trop, mais lors et apres les gidragidra, j’ai entendu qu’elle etait sur la voie d’etre conseillere culturelle a l’ambassade (ou ce n’est que rumeurs??), et comme elle ne l’est pas maintenant, ca semble expliquer quelque chose.

Mais pour Charlotte, j’en sais rien…

rhaj
rhaj.over-blog.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories

%d bloggers like this: