Windows on the World of SipaKV

Expositions sur la tradition textile malgache

Posted on: November 11, 2005

Si vous habitez ou passez par Lyon, allez donc au Museum. S’y tiennent jusqu’a la fin de l’annee les expositions temporaires “Fibre malgache” et “Natures malgaches”.

Pour ceux, qui comme moi, se trouvent helas a des kilometres de Lyon, et qui ne peuvent que rever de ces expositions, le Museum offre un parcours virtuel sur son website.

“Fibre malgache” propose une rencontre sensible d’un certain être malgache, par l’angle du corps et du vêtement. Une vingtaine de pièces historiques permet de découvrir la richesse de la tradition textile et vestimentaire de l’île.

“Fibre malgache” couvre les textiles malgaches en trois volets :
Chair : les quatre materiaux du lamba malgache y sont presentes. La soie, le coton, le jonc et le raphia.
Coeur : Hagamainty a cree sept oeuvres pour l’exposition.
Enveloppe : le lamba vu par les photographes Philippe Gaubert, Maksim Seth et Pierrot Men.

L’autre exposition, “Natures malgaches”, ferme seulement fin janvier 2006. L’exposition est un delice pour les yeux, et je le dis sans y avoir mis les pieds, seulement en ayant vu les quatre illustrations de Nathalie Novi, pour un conte de Michele Rakotoson. Suivent des photographies de la nature exploitee, de la nature contemplee (Sylvain Ralaivaohita), et des photographies intimistes de Malgaches Lyonnais prises par William Daniels.

Et si vous avez des enfants, les ateliers “Natures malgaches” sont l’opportunite ideale pour leur faire decouvrir leur heritage! Pour information, cliquer ici.

Sur le meme theme, mais sur un autre continent : s’est tenue au musee d’Andafiavaratra l’exposition “Lamba, Malgachitudes”, fruit de la collaboration americano-malagasy. L’exposition montrait 28 pieces restaurees sur les 95 pieces rescapees de l’incendie du Rova, il y a 10 ans. Des Malgaches ont ete forme a l’art de la restauration et de la conservation des textiles par des experts americains. Saurons nous preserver et garder ces dernieres pieces qui nous restent ?Ne les laissons pas tomber aux mains des vandales.

Et maintenant sur le continent americain : les expositions sur les textiles malgaches tenues aux Etats Unis sont beaucoup plus orientees anthropologie que l’exposition lyonnaise et soulignent l’importance du lamba dans le psyche malgache en general et la diplomatie en particulier.

  • au National Museum of African Arts de Washington DC, l’exposition “Gifts and Blessing. The Textile Arts of Madagascar” .

L’exposition est fermee, mais vous pouvez toujours aller sur le website qui se visite aussi bien que celui du Museum. J’y ai vu les lambas somptueux, les lamba akotofahana, offerts par nos reines Ranavalona et Rasoherina aux presidents Americains Grover Cleveland et Andrew Johnson, ainsi que des creations contemporaines, entre autres de la plasticienne Zo Razakaratrimo, presente a la Biennale de l’Art africain contemporain de Dakar en 1999 et 2002 (Dak’Art).
Un excellent livre sur les textiles et l’histoire de Madagascar a ete publie lors de cette exposition. Il s’intitule “ Objects as Envoys: Cloth, Imagery, and Diplomacy in Madagascar“, par Christine Muller Kreamer et Sarah Fee. Vous pouvez en lire la revue ici.

  • Le site du Metropolitan Museum de New York nous offre aussi un apercu des textiles malgaches. Mais il est moins complet que celui du National Museum of African Arts.
  • “Wild Silk, Island Fibers: Rare textiles from Madagascar” au Fowler Museum, Los Angeles, en 1993. Exposition reprise par le Field Museum de Chicago (qui possede plus de 500 pieces !). Elle montrait les lambas recueillis par l’anthropologue Ralph Linton dans les annees 20. Un livre est sorti sur cette exposition en Avril 2005 qui publie ces pieces rarissimes pour la premiere fois: “Unwrapping the textile traditions of Madagascar”, par Chapurukha M. Kusimba, K. Claire Odland et Bennet Bronson.

  • Des Malgaches de New York m’ont dit aussi avoir vu une exposition sur les textiles malgaches a l’American Museum of Natural History, mais je ne retrouve pas les traces sur le web. Sorry. Par contre, on peut faire une recherche on line sur tous les objects de Madagascar que le musee possede. Cliquer ici.

The list is not exhaustive. Je suis sure que tous les grands musees du monde possedent des pieces. Le Guardian rapporte que le British Museum en a. Et effectivement, apres quelques recherches, j’ai trouve ceci en ligne.

Pour finir en beaute, un extrait d’un poeme de Dox, repris aussi dans Tribune:

“J’ai vu les habillements portés par les étrangers…
Mais je préfère, chère demoiselle, vous voir draper (de lamba).
C’est non seulement un héritage, ta beauté,
Mais aussi une parure qui ne ternira jamais “

Advertisements

1 Response to "Expositions sur la tradition textile malgache"

Oui vraiment t’es jolie avec ton lamba ton lamba blanc … lol

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories

%d bloggers like this: