Windows on the World of SipaKV

Hurricane

Posted on: September 2, 2005

Des enfants et femmes affames accumules dans des camps de refugies, cherchant des proches et amis portes disparus, cherchant une autorite a qui poser des reponses.
Coups de feu, viols, pillages. Loi martiale. Chaos.
Les secours qui tardent a arriver, certains politiciens qui deja commencent a profiter de la catastrophe pour gagner quelques points.
Ca vous rappelle un pays africain en guerre?

Non, meme si beaucoup de ces tra-boina sont noirs, je suis en train de vous decrire la Louisiane apres le passage du cyclone Katrina.

Je ne connais de la Louisiane que la Nouvelle Orleans et surtout Bourbon Street: les maisons aux verandas a fer forge, les exces des touristes, la biere pas chere qui coule a flot, les filles qui flashent leurs seins et a qui on lance les colliers multicolores, les beignets, le cafe au lait, le gumbo, Ignatius Reilly…

Mais la Louisiane c’est aussi un des ports les plus importants du monde et surtout la ou l’Amerique raffine 10% de son petrole.
Et maintenant avec les ponts coupes, six metres d’eau dans certains endroits, les maisons et les vies devastees, les morts et les disparus, l’essence a $6 le gallon et le president qui appelle les Americains a ne pas acheter d’essence s’il n’en ont pas besoin, alors que ce pays vit et respire par l’automobile…

Avec leur forte tradition de volontariat et des oeuvres de charite, les Americains mettent la main a la pate ou au portefeuille. Il y a meme des organisations qui se chargent d’aider les animaux domestiques blesses ou deplaces par Katrina !

De l’autre cote, les profiteurs deja promettent la fortune pour tous ceux interesses dans la reconstruction de la region. La personne qui possede l’adresse katrina.com s’est vue offrir un demi million de dollars pour l’adresse. Comme elle est une personne correcte et non une profiteer, elle a dit non.

J’ai allume ma tele pour une fois. Beaucoup de temoignages poignants, une vieille femme qui attend dans une chaise roulante des secours qui tardent a venir, un enfant qui a perdu sa grand-mere, un homme qui cherchait vainement sa femme, une vieille dame, luttant bravement contre ses larmes, ayant perdu la maison ou elle habitait depuis trente ans, et qui finalement, s’effondre : Katrina a emporte tous les volumes du journal de son mari, qu’il tenait quotidiennement depuis l’age de dix ans, soit cinquante annees de vie a l’eau.

Un medecin de Tulane U qui dit qu’il a vecu en Afrique et en Amerique Latine, disant que la situation etait pire en Louisiane parce que les gens ont peur, n’ont jamais vecu une catastrophe de cette magnitude et n’ont pas eu le temps de s’y adapter comme les Africains! Ca m’a choquee, on ne devrait pas dire ca que les Africains se sont habitues au chaos et a la misere.

Advertisements

5 Responses to "Hurricane"

Rehefa mazana ohatr’izao tokoa ny ady no tena ahitana fa misy itovitovizany amin’ny biby ihany isika zanak’olombelona e! Na fotsy na mainty, na zara na gena na tsalo, rehefa noana ny kibo dia tsy maintsy mitraotra …
Question de survie io ry KalaKV an! Mirary soa ho an’ny havantsiaka tra-boina any Loizianina sy ny manodidina.

Est-ce qu’ils vont changer d’avis concernant le traité de Kyoto maintenant ou est-ce qu’ils vont continuer à acheter leur quota de pollution au pays pauvre?

Un point de vue journalistique intéressant.
Désolée pour le troll.

Tiens, et moi qui me demandais pourquoi on fait tellement de chahut autour des forets tropicales qui disparaissent alors qu’il n’y a pas de scrupules a conduire des grosses voitures de plus en plus gourmandes d’essence.

Yeah it’s heartbreaking (the daily photos from New Orleans). Interesting point of view from the doctor (Tulane U)…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


  • None
  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories

%d bloggers like this: