Windows on the World of SipaKV

A coups de vin et de diners…ou a l’usure

Posted on: August 17, 2005

Seduire une femme c’est comme conclure une negociation d’affaires. Ca se fait a coups de vin et de diners. C’est une equipe de chercheurs britanniques tres serieux du University College London qui arrivent a cette conclusion, formule mathematique et theorie evolutionniste a l’appui.

D’apres mes souvenirs (et ils sont vieux. Ca fait trop longtemps que je suis casee), faire la cour a une fille, c’est tout un numero de persistence. Obtenir son numero de telephone, la harceler de coups de fil, venir regulierement chez elle (meme quotidiennement, si on a le temps et s’il n’y a pas de pere ou frere jaloux pour vous chasser ou se rassurer de vos intentions honnetes), et s’y incruster de pied ferme. Et si un malotru a la meme idee et les memes gouts que vous, virer le malotru a force de regards menacants. Faire tout ca si bien que de guerre lasse, et si vous n’etes pas un veau, un jour elle vous accompagne au resto, et puis au disco et finalement, hourrah pour vous, au dodo.



Vous savez quoi ca me rappelle? Mes tortues.
J’avais deux tortues dans mon jardin, une femelle et une male. Elles etaient tres discretes, les tortues le sont en general, sauf lorsque la male en rut s’avisait de faire la cour a la femelle. Cour tres primitive qui consistait a poursuivre l’infortunee femelle de ses avances de toute evidence inopportunes, partout dans le jardin, a l’abri des manguiers, des pechers et a l’occase, sous les epines des rosiers. Cadre tout ce qu’il y a de plus romantique. Elle fuyait, cette malheureuse tortue femelle. Il la pourchassait. Ca durait des jours. Tortues elles sont, et donc tres lentes, mais elle couvrait des distances etonnantes cette pauvre femelle pour lui echapper.
Mais helas, on n’arrete pas un male en rut, et un jour, il la rattrapait a la grande indignation de ma grand-mere, et resignee, cette pauvre tortue femelle y passait…

Ni vin ni diners.
Advertisements

1 Response to "A coups de vin et de diners…ou a l’usure"

Hey , je me souviens d’un truc que j’ai vu dans un doc il n’y a pas longtemps, les (tortues) femelles diffusent des effluves qui ne laissent aucun doute sur leur état (de femelle en chaleur.)Le mâle est un être qui ne peut résister au parfum de ces effluves…c pour cette raison qu’il cour aprés cette femelle… ce n’est pas de sa faute (lol)… mais qu’est-ce que ça fait du bruit (de carapace) deux tortues qui n*k.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s


  • None
  • Anonymous: Michener, le grand romancier historique raconte dans sa fresque sur l'Afrique du Sud (je ne me souviens pas du titre) la vie d'une esclave Malagasy
  • Anonymous: mahagaga fa misy album nataon'i nicolas vatomanga izay tany amin'ny taona 1999 tany fa tsy nivoaka ilay izy : redalandy (red island) no nataony anaran
  • Zanatany: j'ai hérité (de mes grands parents qui vivaient à Mada depuis 1927)d'une oeuvre phénoménale de Maurice Le scouezec peinte à Madagascar (Mahamas)

Categories

%d bloggers like this: